Vous trouverez sur cette page les principales règles de pratique de la pêche, telles qu’applicables en Seine-et-Marne, sauf dispositions particulières édictées par certaines AAPPMA. Vous pouvez retrouver l’intégralité de ces règles dans le code de l’environnement, et vous renseigner sur les dispositions particulières auprès des AAPPMA ou de la Fédération.

Tout pêcheur doit être en possession d’une carte de pêche en cours de validité, délivrée par une AAPPMA. Il existe différents types de carte de pêche selon sa situation (majeur, mineur, cartes découverte, journalière, vacances, etc. voir la page « la carte de pêche »).

Les cours d’eau et plans d’eau peuvent être classés en domaine public ( ou « domanial », il s’agit principalement des grands fleuves navigables, où le droit de pêche appartient à l’Etat) ou en domaine privé (où le droit de pêche appartient aux propriétaires riverains qui le cèdent fréquemment aux AAPPMA).

Ils sont en outre classés en 1ère ou 2ème catégorie, selon leur peuplement piscicole :
. 1ère catégorie : salmonidés dominants (truite, ombre, saumon)
. 2ème catégorie : cyprinidés dominants (poissons blancs, carpes) et carnassiers

La pêche est généralement ouverte toute l’année, sauf périodes de fermetures spécifiques pour certaines espèces, afin d’en protéger la reproduction (attention nouvelles dates 2010 au niveau national) :
. eaux de 1ère catégorie : ouverture du 2ème samedi de mars au 3ème dimanche de septembre inclus
. eaux de 2ème catégorie : ouverture toute l’année, à l’exception de la pêche du brochet qui est autorisée du 1er janvier au dernier dimanche de janvier et du 1er mai au 31 décembre, inclus ; Pendant la période d'interdiction spécifique de la pêche du brochet, la pêche au vif, au poisson mort ou artificiel et aux leurres susceptibles de capturer ce poisson de manière non accidentelle est interdite dans les eaux classées en 2e catégorie.

La pêche ne peut s'exercer plus d'une demi-heure avant le lever du soleil, ni plus d'une demi-heure après son coucher.

La pêche de la carpe de nuit est autorisée sur certains parcours, consulter l’arrêté préfectoral ou se renseigner auprès des AAPPMA / Fédération.
Aucune carpe ne peut être maintenue en captivité ou transportée depuis une demi-heure après le coucher du soleil jusqu'à une demi-heure avant son lever. Par ailleurs il est interdit, sous peine d’une amende de 22.500 euros, de transporter vivantes les carpes de plus de 60 centimètres.

Tailles légales de capture :
. 50 cm pour le brochet dans les eaux de la 2e catégorie ;
. 40 cm pour le sandre dans les eaux de la 2e catégorie ;
. 30 cm pour le black-bass dans les eaux de la 2e catégorie ;
. 23 cm pour les truites ;
. 30 cm pour l'ombre commun ;
. 9 cm pour les écrevisses autres qu’américaines.
La longueur des poissons est mesurée du bout du museau à l'extrémité de la queue déployée, celle des écrevisses de la pointe de la tête, pinces et antennes non comprises, à l'extrémité de la queue déployée. Tout poisson non maillé doit être remis à l'eau dans les plus brefs délais et dans les meilleures conditions.

Le nombre de captures de truites, autorisé par pêcheur et par jour, est fixé à 6.

Au-delà des simples dispositions légales, afin de préserver nos populations piscicoles et conserver ainsi une pêche de qualité pour tous, nous vous invitons à effectuer un prélèvement raisonnable en limitant le nombre de vos prises.

Nombre de cannes :
. une seule ligne en 1ère catégorie ;
. quatre lignes en 2ème catégorie.
Chaque ligne doit être munie de 2 hameçons au plus. Les lignes doivent rester à proximité du pêcheur.